Reportage

Escalade

1/20
2/20
3/20
4/20
5/20
6/20
7/20
8/20
9/20
10/20
11/20
12/20
13/20
14/20
15/20
16/20
17/20
18/20
19/20
20/20

Escalade dans les Calanques Marseillaises octobre 2015

La fiche événement: http://www.oxygenepsa.fr/agenda-calanques-de-marseille-et-cap-canaille-76.html


Ah, les fameuses calanques de Marseille! Plus d’une décennie que l’événement apparaît invariablement au programme. Plus de dix Marseilleans qu’à la même période, nous sillonnons cet espace magnifique et sauvage à la recherche d’ascensions improbables. Plus de dix ans que nous en revenons minés par d’interminables marches d’approches paumatoires, éreintés, cramés, fourbus, griffés,  des étoiles néanmoins plein les yeux... Mais quelles sont les raisons profondes de cette étrange récurrence ? Pour obtenir la clé de l’énigme, nous vous suggérons tout simplement de venir vous joindre à nous à l’occasion de la prochaine édition. La réponse en découlerait naturellement. Nous vous compterions alors assurément parmi les réguliers sur cette sortie...

Faute de participants, l’épisode exotique Catalan n’aura finalement pas lieu. Marseille clôture alors définitivement le programme escalade 2015. Oui, déjà! Et comme souvent lorsqu’on arrive en bout de parcours sportif, quelques grimpeurs présentent des signes de fatigue avérés. Parmi ceux-ci, notons la luxation bénigne d’un doigt, une sévère lombalgie, une légère déchirure musculaire à l’épaule, un arrachement ligamentaire à l’index gauche, mais également, une mauvaise fracture... de la vitre arrière gauche, conséquence malheureuse d’une effraction bien Marseillaise sur un de nos véhicules. Mais ça, c’est une autre histoire que je me ferais un plaisir de vous narrer en d’autres occasions...

La météo, quant à elle, n’est pas apparue très conciliante. Beaucoup d’incertitudes pour le vendredi, aucune pour le samedi annoncé désastreux (Voir les images),  puis bien mieux pour les deux jours suivants...

Une bande d’éclopés, une météo incertaine, voilà des conditions peu propices à l’engagement dans de longs et difficiles itinéraires. Il nous a fallu revoir nos projets. Peu importe. Nous avons plus d’un tour dans notre sac (à magnésie). En l’occurrence, nous avons opté Assortiment friendspour le bricolage à tous les étages, le rafistolage de haute voltige, la plomberie extrême (en référence au matériel utilisé et aux postures de placement dudit matériel), la ranfougne ascensionnelle, le ramonage Savoyard, dit d’une manière plus concise, nous avons choisi d’en découdre avec le terrain d’aventure...

Coinceurs xcentriquesPour qui ne connait pas le concept, progresser en terrain dit d’aventure consiste à évoluer en espace non sécurisé, en posant soi-même les protections. L’escalade à l’état pur, diront ... les puristes! En tout cas, nous concernant, une escalade qui distille des sensations nouvelles, uniques, intenses, et un sentiment de liberté (et de vulnérabilité...) poussé à son paroxysme. La difficulté absolue n’est plus l’enjeu essentiel. Il s’agit désormais de se concentrer sur l’itinéraire, de savoir se protéger et de tenir l'horaire. Dans ces conditions, la technique de pose des coinceurs mêlant méthode, minutie, analyse, discernement et sang-froid, prend toute sa dimension et envahi l’espace psychique du grimpeur... 

Compte-tenu du degré d’invalidité du groupe, nous avons choisi des voies présentant un niveau de difficulté technique modeste, concentrant ainsi les ressources sur l’apprentissage et la sécurité, avec pour objectif, la maîtrise de la pose de coinceurs (la panoplie classique: câblés, excentriques, friends, et beaucoup, beaucoup de sangles...). Ce choix n’enlève rien à l’intérêt des itinéraires choisis. Parmi ceux-ci, une variation originale et personnelle autour de la traversée du GEP dans le secteur Essadon (une 1ère qu’il faudra bien que nous baptisions. Toute suggestion sera la bienvenue...) et la majestueuse Arête de Cassis en partie sommitale de la Candelle, Topos_Calanquesmagnifique itinéraire d’une bonne dizaine de longueurs, 100% « terrain d’av’ », qui a vu à l’occasion d’une de nos précédentes sorties, le bivouac improvisé d’une de nos cordées... Une des « victimes » d'alors faisait d’ailleurs partie de « l’expédition », histoire de définitivement délivrer son esprit du souvenir lancinant de ce malheureux événement. Soit dit en passant, au regard de la qualité plastique de la fort sympathique jeune femme qui l’accompagnait, « malheureux »  ne semble pas être le qualificatif le plus adéquat pour caractériser l'événement!... On en parle encore dans les chaumières... Sa femme aussi!...

Comme souvent le dernier jour, pour finir, le programme s’est concentré sur Morgiou, avec cette fois en point de mire, le Crêt Saint Michel et ses itinéraires surplombant la remarquable calanque et son petit port caractéristique. En épilogue, pour les plus courageux, signe emblématique de la réussite du séjour, une séance de natation dans les eaux turquoises , limpides  mais fraiches de Morgiou viendra clore définitivement l’épisode sur une note sympathique et décalée ...

Et, comme à chaque fois, contrariés par un retour dont nous aurions souhaité la date plus tardive, à l’image de ce que nous imaginons être l’état d’esprit d’astronautes de retour de mission, c’est tout tournebouleversés que nous avons reposé les pieds sur terre, retrouvant ainsi notre grise et humide Région Parisienne déjà bien en proie aux prémisses de l’hiver. Brrrrrrrr!...
Patience mon ami, car désormais, chaque jour passé te rapproche autant du printemps prochain!...

A très bientôt, donc...


Le séjour en image : Lien sur diaporama
Quelques images de coinceurs en situation : http://www.camptocamp.org/images/list/itags/317698/orderby/date/order/asc
Le prochain événement (Annulé): http://www.oxygenepsa.fr/agenda-escalade-en-catalogne-198.html