Reportage

Kite - Wake - Surf

Le groupe
Prêt à rider
Autocollant Oxygene PSA (en haut à droite)
Prêt à rider : Daniel
Le camp avec la lagune à marée basse
FIn de session

Semaine à DAKHLA en S13/2015

La sortie  kitesurf annuelle à l’étranger de 2015  s’est déroulée, comme en 2014, à Dakhla.

Nous  étions 10 riders de PSA cette année, 7 sur les 8 de 2014 sont revenus (notre ami Ulrich, installé depuis en Chine, pratique le kitesurf en Asie) . Les 3 nouveaux avaient participé à un WE en baie de Somme, en 2014, une bonne manière de faire connaissance avec la section kitesurf de Oxygene PSA.

Dakhla se situe au Maroc, dans le Sahara occidental, à 1200 km au sud d’Agadir, au niveau du tropique du cancer.

Le spot de Dakhla est une grande lagune de 4 km de long, sur 500 mètres de large, en eau peu profonde. Ce type de spot est très favorable à l’apprentissage du kitesurf : plan d’eau extra plat avec un vent side-on shore favorisant un apprentissage rapide et en toute sérénité. La probabilité de vent de force égale ou supérieur à 4 beaufort est de 80 % à fin mars.

Extrait d’un commentaire pour le spot relevé sur le Web :

« Dahkla est LA destination phare pour les riders.

Avec son domaine glissable immense et un environnement désertique bien éloigné du tourisme de masse, tous les éléments sont réunis pour un dépaysement total.  De plus cette destination reste très abordable de par sa proximité géographique.

Vous l'aurez compris, seul le vent n'a pas le souffle coupé devant Dahkla ! »

 

Partis d’Orly vers midi le samedi, après une halte à Agadir, nous atterrissons à Dakhla, à 19h heure locale, pour le coucher du soleil et une fin de journée calme sans trop de vent. A l’hôtel, nous sommes accueillis par Morgane, française qui est notre contact sur place et retrouvons la douzaine d’élèves UCPA avec lesquels nous naviguerons le reste de la semaine.

Le dimanche, le vent est limité : équipement en matériel et volley le matin, surf l’après-midi sur l’atlantique, dans une houle sympathique d’un peu plus d’un mètre.  Décision, d’un commun accord de positionner la journée de repos au lendemain, lundi, car Windguru annonce le plus de vent pour le reste de la semaine.

Le lundi, nous nous répartissons entre les différentes excursions : dune blanche, village de pêcheurs, découverte de la côte de l’autre côté de la grande lagune et finissons, tous ensemble, par un repas de fruits de mer et de  poissons au parc à huitres, une structure créée en 2011 qui produit 40 tonnes d’huitres à l’année.

Le mardi matin, équipés, bien reposés et acclimatés au lieu, avec une forte envie de rider, nous sommes parés pour débuter le kitesurf dans la lagune.

Nous récupérons les ailes adaptées aux conditions de vent et au gabarit de chacun pour la demi-journée. Par groupe, les moniteurs organisent les debriefings, nous rejoignons à pied le bord de la lagune où nous gonflons nos ailes et fixons nos lignes, puis durant 2 heures sur l’eau ou dans l’eau nous allons chercher à maîtriser l’aile, la planche et à peaufiner notre style avec l’aide d’un moniteur pour quelques élèves.

 Après le dégonflage des ailes, nous retournons au camp pour le repas, la petite sieste réparatrice et repartons de nouveau sur l’eau l’après midi, pour finir au coucher du soleil. Nous enchainerons ainsi 9 demi-journées jusqu’au samedi midi avec des variantes pour certains.

Sur ces 9 ½ journée, le vent moyen aura varié de 10 nœuds à 23 nœuds. L’école dispose d’une centaine d’ailes, ce qui a permis de disposer d’une aile adaptée à chaque situation : nous aurons ainsi utilisé des ailes de 5, 7, 9, 11 et 13 m².  L’école prête également les combinaisons, nécessaires pour rester 2 heures de suite à l’eau.

Les 10 participants, répartis dans 3 niveaux (waterstart, tire des bords, experts) auront  tous progressé techniquement,  avec de très bonnes sensations en fin de séjour : les « waterstarts » tirant des bords, les « tirant des bords » remontant aux vents et les experts réalisant un  down wind sur une trentaine de km pour rejoindre le parc à huitres.

Commentaire de Catherine : "Très bon état d’esprit, avec un mélange des générations qui est très agréable". Commentaire de Patrick et Thierry : "Superbe semaine, un régal…,  merci à l’équipe sur place pour leur accueil chaleureux, leur implication et leur expertise".

 Tous sont prêts à repartir à Dakhla ou ailleurs à fin mars 2016. D’ici là, nous perfectionnerons notre style lors des WE en Baie de Somme.

Rider PSA : https://vimeo.com/124025177